Le 12 Rouennais

Archive pour la catégorie : Comptes rendus

FCR/ESM GONFREVILLE: 2/1

Avec un but encaissé dès la 4e minute sur une erreur défensive, le FCR démarrait mal cette rencontre. N’ayant jamais été mené depuis le début de saison, ce fut l’occasion de voir comment nos joueurs allaient réagir.

Et ils nous ont bien rassurés. Quelle solidarité, quelle envie, quelle débauche d’énergie durant tout le match. Les rouennais prirent le match en main dès ce but encaissé, mais leurs attaques restèrent sans succès durant la première période.

Mais que dire de cette seconde mi-temps! Les Gonfrevillais ont alors été mis en grande difficulté sur les attaques incessantes des diables rouges. Et c’est très justement que le FCR revenait au score sur une belle tête de FATAKI.

Malgré cela, nous restions toujours dans la crainte d’un contre qui aurait pu anéantir définitivement les ardeurs rouennaises. Dans les tribunes, les avis étaient partagés entre ceux qui pensaient que le nul serait un bon résulltat, et ceux qui pensaient qu’il fallait continuer à harceler la défense adverse.

En renforçant l’attaque avec les entrées de GIBON et de DIOP, l’audace de David GIGUEL fut payante, puisqu’à la 90e minute Diochon explosait de joie avec ce second but de FATAKI;

Bravo les rouges, pour cette prestation d’un  niveau nettement supérieur au National 3.

ALLEZ ROUEN

LE FCR N’A FAIT QU’UNE BOUCHEE DE PACY: 4/0

On pensait que ce match serait difficile, les rencontres entre les deux équipes ayant souvent été très disputées.

Mais il n’en fut rien. le FCR a étrillé une bien  faible équipe Pacéenne, qui n’aura quasiment pas mis en danger la défense rouennaise.

Notons que FATAKI a ouvert son compteur de buteur, c’est très bon pour son moral.

Les Daibles Rouges ont dominé de la tête et des épaules leurs adversaires. La qualification est donc on ne peut plus logique.

Soutenus par leurs fidèles supporters, la fête fut d’autant plus belle.

Nous avons maintenant hâte de connaître notre prochain adversaire.

ALLEZ ROUEN

VICTOIRE DU FCR FACE AUX MUNICIPAUX DU HAVRE

En coupe, seule la victoire est belle. C’est surtout ce qu’on retiendra de cette qualification dans la douleur.

La première mi-temps fut..insipide, alors que la seconde fut plus aboutie, avec de nombreuses occasions. Mais l’efficacité manque toujours.

Il aura donc fallu attendre les prolongations pour voir nos Diables Rouges débloquer la situation.

Mais si les Municipaux avaient ouvert le score, aurait-on été capables de revenir?

ALLEZ ROUEN

DEVILLE.MAROMME/FCR: 0/1 UNE PREMIERE REUSSIE!

Qu’ils furent longs ces arrêts de jeu! Cinq minutes interminables, car le FCR a souffert en cette seconde mi-temps. Souffrance due au choix de David GIGUEL de sortir nos deux ailiers rapides, N’CHOBI et ANNE, qui auront fait bien des misères à leurs adversaires.

Mais avec deux vrais ailiers, comme on n’en avait pas vus de puis longtemps, le jeu proposé par le FCR n’en est que plus agréable. Les 45 premières minutes ont été très intéressantes, et si le score est resté vierge à la mi-temps, çà n’est pas dû au manque d’occasions. Il faut laisser  un peu de temps pour que la cohésion de l’équipe se fasse. Mais les avis étaient unanimes dans la petite tribune du stade Vauquelin, le FCR 2018/2019 est mieux armé que la saison passée.

La magnifique but marqué par GIBON à la 50e minute est venu récompenser la supériorité des Diables Rouges, mais les 25 dernières minutes ont été plus à l’avantage des locaux, qui toutefois ont buté sur une défense solide du FCR.

Les 3 points sont là, c’est un bon début!

Bravo les Rouges, et à samedi prochain

ALLEZ ROUEN

ASSEMBLEE GENERALE DU 12 ROUENNAIS

Nous remercions Fabrice TARDY, David GIGUEL, son adjoint Gilles MORIN et Arnaud MARGUERITE , de leur présence.

19

Nos adhérents ont ainsi pu échanger très librement avec les différents membres technique et administratif du club.

10

Fabrice TARDY nous a annoncé son désir de marquer les 120 ans du FCR. A ce jour, aucune date n’est fixée. Il est bien entendu revenu sur cette saison particulièrement compliquée, et au reconnu sa part de responsabilité, sur les échecs sportifs depuis 5 ans. Il a par ailleurs insisté sur le fait qu’il n’est pas président à vie du FCR, mais qu’il contribue financièrement de façon importante à la bonne marche du club.

Il nous a informés que l’utilisation de Diochon par le FCR pour la saison prochaine n’est pas encore actée.Il a aussi rappelé que le FCR ce n’est pas uniquement l’équipe de N3. Il y a 500 licenciés et pas assez de bénévoles.

Les nouveaux « anciens », David GIGUEL, Arnaud MARGUERITTE  et Gilles MORIN se sont présentés. Ils ont rappelé combien ils sont fiers et heureux de revenir au FCR, même si la tâche sera lourde.

16

Les discussions concernant l’avenir des joueurs sont bien entendu d’actualité. Il sera sans doute difficile de conserver BENZIA, convoité par des clubs de National.

Pour David GIGUEL, l’état d’esprit des joueurs est primordial. Tout joueur qui ne respectera pas la ligne de conduite fixée par le coach, sera écarté. La venue des 4 joueurs de Déville Maromme  est une mauvaise nouvelle pour ce club, mais de toutes manières, ces joueurs seraient partis. Au FCR ou ailleurs…

Le pot de l’amitié a ensuite clôturé notre assemblée générale.

37

FCR/BAYEUX: 2/1 LE FCR SE SAUVE!

DIOCHON était bien garni pour cette rencontre. Certes, l’entrée était gratuite, mais c’est aussi la preuve que le FCR ne laisse pas indifférent.

On a senti nos Diables très crispés durant les 45 premières minutes. L’enjeu l’emportait sur le jeu. Heureusement le beau but de GIBON survenu juste avant la pause a permis aux joueurs de démarrer la seconde mi-temps plus libérés.

OUADAH libérait encore davantage se coéquipiers et les supporters en marquant le second but à 51e minute.

BAYEUX n’ayant pas d’autres choix que se découvrir, allaient créer des espaces aux rouennais , qui n’allaient pas en profiter. La maladresse, les mauvais choix ou les hors jeux se cumulaient, alors que le FCR aurait pu tuer le match et terminer la partie sans stress.

Au contraire, BAYEUX réduisait le score à la 79e et les diables rouges commençaient alors à douter, malgré une grosse occasion à la 77e avec trois joueurs qui partaient au but, mais BASSIN trait au dessus…

La fin de match allait donc être crispante, le gardien bas normand montait même sur un corner pour créer le surnombre dans la surface rouennaise. Les arrêts de jeu nous semblaient longs, très longs, mais l’arbitre libérait tout un peuple rouge et blanc en sifflant la fin du match.

Les joueurs pouvaient alors fêter ce succès synonyme de maintien avec les supporters. Les klaxons retentissaient même dans les rues.

Mais un gros travail d’inter saison attend les dirigeants.

ALLEZ ROUEN

MONDEVILLE/FC ROUEN: 2/0 DEFAITE VRAIMENT CRUELLE

On savait que les Diables rouges manquaient de réalisme en attaque. ça s’est confirmé ce soir. mais il faut ajouter aussi un manque de chance hallucinant:

1) Un pénalty non sifflé à la 10e minute. Et ce n’est pas du chauvinisme. Même les spectateurs mondevillais ont admis cette erreur de l’arbitre.

2) La reprise de volée magnifique de OUHABI, détournée par le gardien.

3) A la 58e  minute, coup franc tiré par MENDY: Poteau. LEBOURG reprend et tire à nouveau sur le poteau alors que le but était vide…

La poisse quoi…

Les Rouennais ont dominé le match, prenant le jeu à leur compte dès le début de la partie. Mais les arrêts de jeu ont été fatals. Et le second but de Mondeville, sur un pénalty généreux est anecdotique… La poisse on vous dit…

Tout se jouera donc samedi prochain contre BAYEUX.

ALLEZ ROUEN

FCR/GONFREVILLE: 1/1 DEUX POINTS DE PERDUS

Une défense solide, un milieu de terrain efficace, mais une attaque qui ne concrétise pas… et le FCR doit se contenter du partage des points.

Pourtant, si à la mi-temps les rouges  avaient mené par plus d’un but d’écart, personne n’aurait crié au scandale. Malheureusement, le manque de réalisme et/ou la maladresse ont pénalisé notre équipe.

Ce premier match nul de la saison est bien une contre performance. Nous allons donc regarder avec attention les résultats des matchs de dimanche prochain, qui opposeront Oissel à Dieppe et Alençon à Dives/Cabourg.

Mais les joueurs se sont bien battus.

On se dirige tout droit vers un match plus que capital le 19 mai contre Bayeux.

ALLEZ ROUEN

ALENÇON/FC ROUEN: 1/0 ÇA SENT DE PLUS EN PLUS MAUVAIS…

Les supporters rouennais venus nombreux, le temps estival, tout était réuni pour que les joueurs soient mis dans de bonnes conditions pour cette rencontre.

Mais face à une équipe Alençonnaise qui semblait assez faible, nos Diables n’ont pas montré un visage conquérant. Seule une tête de MENDY, repoussée par la transversale avait laissé des espoirs aux supporters rouennais. Au contraire, les Bas normands allaient se créer trois grosses occasions durant cette première mi-temps.

Mais le score nul et vierge reflétait malgré tout un jeu équilibré entre deux équipes…d’un faible niveau.

Le violent orage qui débutait juste à la mi-temps, était un signe que le temps allait s’obscurcir durant la seconde période.

Et c’est sur un coup franc que le FCR allait craquer à la 69e minute. Et il faudra attendre les 10 dernières minutes pour voir nos rouges tenter de revenir au score. Mais il faut se rendre à l’évidence. Cette équipe n’a ni le mental, ni les qualités nécessaires… Les deux victoires consécutives acquises face à Dives-Cabourg et Dieppe nous avaient laissé penser que le maintien était à notre portée.

Les cinq défaites qui ont suivi, ont montré le contraire. Et les altercations entre les supporters et les joueurs risquent de coûter un ou plusieurs points de pénalité.

Sauf miracle, la descente nous tend maintenant les bras. Le visage du Président TARDY à la fin du match en disait long sur son découragement.

Quelle tristesse!!!

FCR/USQ : 1/2 Deux minutes qui coûtent cher…

Le superbe but marqué par MENDY à la 25e minute avait récompensé la belle période de jeu menée par le FCR.

Malheureusement, en deux minutes, l’USQ allait renverser le score. Deux minutes durant lesquelles l’équipe s’est relâchée.

Et malgré une nouvelle domination entre la 70e et la 80e minute, les Diables Rouges n’arriveront pas à égaliser. Un score nul aurait pourtant été mérité.

Les joueurs se sont battus, ils ont fait honneur à leur maillot. Et sur ce qu’on a vu depuis trois matchs, notre équipe se maintiendra. C’est certain.

ALLEZ ROUEN

Publicités
Glaces des Alpes